Virginie Rousseau

Virginie Rousseau

Biographie

Diplômée en sociologie, c’est dans sa chambre d’étudiante à l’université d’Amiens que Virginie Rousseau commence à écrire. Tout est parti d’une simple frustration : en tant que fan, elle souhaitait voir autre chose dans ses séries favorites, des dialogues différents, de nouvelles scènes… Aujourd’hui encore, Virginie reconnaît que ce besoin d’écrire est né pour combler un manque dans sa vie et dans ses divertissements télévisés. Sa passion s’accroît lorsqu’elle découvre que, non seulement, cette activité porte un nom, celui de fanfiction, mais aussi qu’elle n’est pas la seule à faire ça. De retour dans sa campagne picarde après ses études, Virginie continue d’écrire, partageant son temps entre son métier d’animatrice en école maternelle et ses activités préférées comme le scrapbooking et le tir à l’arc. Après avoir publié une trentaine de fanfictions inspirées des univers de ses séries télé préférées (allant de Stargate Atlantis en passant par Once upon a time ou encore The 100), elle franchit le cap de la rédaction d’un roman original grâce à sa rencontre avec Reines de cœur. En faisant cela, elle comprend tant le pouvoir de l’écriture que celui de la lecture : faire vivre dans un autre pays, dans un autre monde. Et voyager, cela lui connaît : Virginie est une férue de découvertes qui adore particulièrement observer comment les personnes vivent ailleurs. Cela l’inspire quand elle écrit, et elle essaie toujours de retranscrire ses expériences à travers les aventures de ses personnages.

Virginie a toujours pensé qu’on n’a qu’une vie et qu’il ne faut rien regretter, sa philosophie se rapproche ainsi du Carpe Diem. Elle avoue volontiers avoir franchi un cap dans sa vie grâce à sa collaboration avec Reines de Cœur. De son propre aveu, une étape importante qui, elle l’espère, n’est que la première d’une longue série…

Journal d'une Confidente de Virginie Rousseau Couverture

son livre : Journal d'une confidente

Lors d’une soirée pluvieuse, Abigail Gaylord arrive sur la petite île de Genova. La jeune citadine originaire de Seattle se rend au manoir des Sullivan où elle vient d’être engagée. Elle y découvre la lugubre bâtisse qui semble tout droit sortie d’une autre époque, comme son emploi de dame de compagnie. Quand elle découvre la demeure en ruine, la jeune femme se demande si elle a fait le bon choix en acceptant ce travail. Mais une telle opportunité ne se refuse pas surtout lorsque l’on souhaite tirer un trait sur son passé. Abigail réalise vite que la maîtresse de maison ne compte pas changer d’attitude puisqu’elle continue à se terrer dans sa chambre. Livrée à elle-même et peu soucieuse des conventions, la jeune femme va peu à peu bouleverser les habitudes du manoir et de sa mystérieuse propriétaire.

C’était sans compter sur les rumeurs courant dans le village qui vont mettre à rude épreuve la relation naissante entre Abigail et sa patronne. La dame de compagnie va rapidement prendre conscience que chacune de ses actions a des conséquences…

Journal d’une Confidente est le premier roman de Virginie Rousseau. Librement inspiré du conte de La Belle et la Bête, il propose la rencontre étonnante de deux femmes, l’une dynamique et lumineuse, l’autre mystérieuse et isolée.

pourquoi avoir Écrit journal d'une confidente ?

Parce que je sentais que c’était le moment. J’adore écrire, ça me fait du bien, ça m’a toujours fait du bien. Et quand on m’a contactée pour adapter ma fanfiction en livre, j’ai hésité, j’avais peur : est-ce que j’en étais capable ? Est-ce que ça ne ferait pas un flop ?
Pour cette dernière interrogation, j’avais peur que cela remette en question mes écrits. Si les gens n’aiment pas, est-ce à dire que je suis nulle et que ça ne vaut pas le coup de continuer ?
Mais, pour autant, je me suis dis que ce serait peut-être aussi l’occasion de réaliser un rêve. Alors, oui, Journal d’une Confidente est un aboutissement. Je suis heureuse que ce soit cette histoire qui ait été choisie parce qu’elle incarne un travail de longue haleine, un investissement comme jamais je n’en avais eu auparavant. Je l’ai toujours dis : c’est mon bébé. J’y ai mis tout ce que j’aimais : une histoire inspirée d’un conte que j’adore, des personnages propres à mon imagination, des rebondissements comme j’aime en faire. Je n’aurais pas pu faire mieux pour un premier projet. Ce livre c’est moi : surprenant, une pointe de mystère, complexe parfois.
Alors, pourquoi j’ai voulu l’écrire ? Je dirais pour réaliser un rêve, mais aussi m’accomplir en tant qu’autrice et femme. Parce qu’écrire fait partie de moi et qu’il marque un grand pas dans ma vie, une étape que j’ai su saisir, affronter et vivre pleinement.

RETROUVEZ virginie rousseau SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX
Fermer le menu