Fanny Mertz

Fanny Mertz

Biographie

Fanny Mertz a toujours beaucoup voyagé. Née à l’étranger, elle passe une partie de son enfance outre-mer avant de revenir en France, non loin de Paris. Elle y suit des études scientifiques et exerce aujourd’hui un métier qui n’a rien de littéraire, mais qui la contraint à de très fréquents voyages, un peu partout autour du monde. Quand elle rentre chez elle, ce qu’elle préfère c’est être dans la nature, randonner, s’occuper de son potager, cuisiner, bref, ne plus bouger ! Fanny a commencé à écrire alors qu’elle était en déplacement professionnel, pour occuper le temps perdu à cause du décalage horaire. Ce qui n’était qu’un exutoire devient vite une drogue et Fanny chérit désormais ses nuits blanches, quand elle est seule dans un hôtel à l’autre bout du monde. Suite à un concours de nouvelles, elle édite un premier texte en 2005, aux éditions Adventice. Puis, toujours suite à un concours, les éditions de la Cerisaie éditent une deuxième nouvelle en 2006. La rencontre avec cet éditeur permettra également la sortie de son premier roman, Vice Versa en 2008. Cependant, le destin offre parfois des revirements de situation et les éditions de la Cerisaie ferment en 2009. Depuis, Fanny continue d’écrire, elle adore ça, mais si les Reines de cœur n’étaient pas passées par là, personne n’en aurait rien su… Avec une signature en 2016 et la préparation de deux projets littéraires : une réédition du fameux Vice Versa et un nouveau roman inédit, la suite des aventures littéraires de Fanny Mertz se présente sous les meilleurs auspices, pour le plus grand bonheur des lectrices et de la collection « Littérature ». En effet, les écrit de Fanny sont sensibles, observateurs, dans un style soigné et épuré qui séduit dès les premières lignes, faisant de ses romans des œuvres incontournables de la littérature lesbienne.

Vice Versa de Fanny Mertz - Couverture

son livre : Vice Versa

Frédérique est chirurgienne. Elle est maniaque, aime ce qui est logique, rationnel et tranchant comme la lame de son scalpel. Elle personnifie l’adage « Je ne crois que ce que je vois ». Lou est chanteuse. Elle est bordélique, irréfléchie, libre, passionnée d’astrologie et de numérologie. Elle est l’exact opposé de la première.

La rencontre entre Frédérique et Lou est explosive. Elles se sont aimées, passionnément, peut-être trop et certainement mal, avant de rompre. Les étreintes sulfureuses ont laissé la place aux incompréhensions et aux différences. Elles vont maintenant devoir réapprendre à vivre l’une sans l’autre.

De remises en question en découvertes, les deux jeunes femmes vont apprendre qui elles sont vraiment. Mais est-ce si facile de tourner la page ? Et si leurs expériences passées étaient le synonyme d’un avenir commun  ?

son livre : Aimer n'est pas jouer

Camille, une jeune infirmière, se tient sur le rebord de son balcon, prête à sauter. Elle est rattrapée in extremis par sa voisine, Aimée. Cette vieille femme étrange possède en effet un double de sa clé et l’épie quotidiennement à travers le plancher.

À force de discussions, Camille et Aimée se livrent sur leurs vies. Des vies qui se ressemblent : deux pianistes au destin contrarié, ayant aimé la mauvaise personne. Camille est tombée sous le charme de sa meilleure amie au Conservatoire et Aimée a succombé à sa passion pour un officier allemand durant l’Occupation.

En partageant ses erreurs avec Camille, Aimée va guider celle-ci sur le chemin de l’acceptation et du pardon…

Aimer n'est pas Jouer de Fanny Mertz - Couverture

pourquoi avoir ecrit vice versa et aimer n'est pas jouer ?

A venir.

RETROUVEZ fanny mertz SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX
Fermer le menu